L’Institut d’Histoire ANYJART

L’Institut d’Histoire ANYJART se veut être un espace de Culture, d’Histoire et de Découverte de l’extrême richesse du patrimoine historique, culturel, scientifique, technologique, littéraire et spirituel du Monde Noir, en accord avec la démarche humaniste, pédagogique et historiographique initiée par le professeur Cheikh Anta Diop. Dédié à la promotion de nos Humanités Classiques Africaines, l’Institut d’Histoire ANYJART vous invite à porter un regard nouveau, positif et pragmatique sur notre culture africaine et panafricaine.

 

Sans ses racines, l’homme est comme un arbre, il ne peut tenir debout et porter des fruits.

L’Institut d’Histoire ANYJART a été créé en Guadeloupe par N. Kalala OMOTUNDE pour vitaliser les initiatives personnelles, familiales et professionnelles de chacun, en développant une nouvelle pensée pragmatique basée sur les extraordinaires réalisations du Monde Noir dans de très nombreux domaines. Cet Institut qui existe en Martinique, en Guyane, à Paris et au Canada vise à lutter contre la marginalisation systématique du Monde Noir du cours de l’histoire intellectuelle et scientifique de l’humanité et œuvre d’autre part, pour redonner aux grands événements historiques leur vrai sens et leur authenticité tout en combattant l’ignorance, source de toutes les formes de confusions.

Ainsi, c’est en donnant aux jeunes générations des expériences et des modèles positifs issus de leur culture panafricaine, que nous les aiderons à se bâtir un avenir de réussites.

Démarche pédagogique

L’approche méthodologique de l’Institut d’Histoire ANYJART se veut être respectueuse des travaux scientifiques initiés par les professeurs Cheikh Anta DIOP et Théophile OBENGA à travers une démarche scientifique objective et humaniste, par le recours d’une documentation universelle (fouilles archéologiques internationales, datations émanant de laboratoires, testaments d’auteurs anciens, etc.). Elle récuse donc toute idée de “Thèses afrocentristes“.

En plus des nombreux documents de cours (rapports de fouilles, de datations, études menées par l’Institut, etc), deux manuels sont remis à la disposition des étudiants :

  • Manuel d’apprentissage des Médou Nétcher selon la Méthode DJÔDEKAM
  • Manuel de découverte des HCA (Humanités Classiques Africaines).

L’apprentissage des Médou Nétcher suit une méthode technique simplifiée initiée par R.L. Etilé, Docteur en hiéroglyphes et enseignant à l’Institut Africamaat. Celle-ci a été renforcée par N. K. Omotunde, avec une nouvelle approche de la vocalisation des graphies hiéroglyphiques s’appuyant sur les langues Akan et Agnis.

L’Institut d’Histoire ANYJART alterne cours, séminaires, conférences et voyages pédagogiques sans oublier les Ateliers culturels basés sur nos savoir-faire ancestraux, auxquels les étudiants sont invités à participer (ex. Plantes médicinales…).

Les cours se déroulent dans la région pointoise tous les Mardi et/ou Mercredi de 18h30 à 21h30.

Vision philosophique

Notre vision est celle de l’UNESCO, qui stipule dans l’introduction de ses récentes “Histoires Générales et Régionales de l’Humanité”, qu’il est temps de “Désarmer l’histoire en mettant l’accent sur le développement scientifique et culturel de tous les peuples et en soulignant les apports de tous au progrès général de l’humanité”.

Il s’agit d’œuvrer pour “écrire une histoire de l’humanité, reflétant la pluralité des visions et de souligner les interactions entre les cultures et de mettre en évidence les valeurs partagées qui en découlent“. Enfin, il faut agir pour “rétablir l’égale dignité des cultures“, que met à mal l’eurocentrisme historiographique dans l’ensemble de sa production intellectuelle (films documentaires, magazines de vulgarisation de l’histoire de l’humanité, manuels divers, expositions, etc.).

Une initiative de N. Kalala OMOTUNDE

Kalala OMOTUNDE est le co-fondateur de l’Institut Africamaat à Paris et du site web africamaat. Après avoir étudié les Humanités Classiques Africaines à Paris (ACIVA-SERVA, IECA, KHEPERA-SHABAKA, INSTITUT AFRICAMAAT), il a souhaité partager avec vous ses connaissances acquises y compris à travers ses missions effectuées pour l’UNESCO mais aussi lors de divers colloques et conférences auxquels il participe à travers le monde sans oublier de nombreuses émissions TV et radio.

Intervention de NK OMOTUNDE lors du Colloque International : Sciences, Afrique noire & Modernité